Myou

De retour de vacances, nous avions prévu de trouver un nouveau compagnon poilu pour la famille. Notre dernier chat Cookie avait laissé un grand vide et les enfants avaient été particulièrement touchés par sa disparition soudaine. Il était donc naturel que ce soit eux qui choisissent leur mini boule de poils.

C’est ainsi que Myou entra dans notre vie.

Pendant un instant, nous avons bien cru avoir affaire à une chauve-souris. Mais non, c’était bien un chat. Et c’est un mâle apparemment.

Les connaisseurs constateront quand même que pour un bébé déjà sevré de trois mois, il est quand même un peu petit ; nous fixerons donc sa naissance à fin mai 2015.

Les premiers jours furent tout de même pénibles, car nous avons alors découvert que sa première maison était propice aux petites bêtes qui sautent et aux autres parasites. Donc il a passé une période de quarantaine dans le garage et depuis il prend doucement possession du reste de la maison.

Les enfants sont ravis et les parents aussi. Quoique j’entends sa maman d’adoption lui râler dessus, je dois vous laisser… les bêtises commencent.